Isolation du plafond en rampants

Publié le par le faget

Ce plafond en rampant donnera du volume à la pièce et sera très sympa une fois fini...mais à faire, c'est moins drôle ! Il est vraiment grand.
Nous avons déjà insufflée la ouate il y a 15 jours. (en rouge 1)
Pour les couches suivantes, nous posons en suivant la laine de bois (2), puis le frein vapeur (3) et enfin le contrelattage (3) qui recevra la couche de finition plus tard : le peuplier. En fait, nous somme obligés de procéder de la sorte parce que la laine de bois ne tient pas seul au plafond : elle est trop souple et de plus, on la pose sur la ouate de cellulose qui offre une surface bombée. Sur les murs, cela ne pose pas de problème, mais au plafond, c'est galère. Cela nous oblige à insérer les plaques à 2 personnes (Claude prend la photo, mais en fait, il est impossible de poser les plaques seul) , nous devons aussi fabriquer des sortes de bretelles pour maintenir les plaques en attendant de poser le frein vapeur qui empêche les plaques de tomber. Le contrelattage va replaquer tout ça vers le plafond ! Pas très orthodoxe mais efficace.


Une solution plus simple aurait été de prévoir des chevrons de 30 cm, cela aurait permis d'insuffler 30 cm de ouate (au lieu de 25) et de ne pas compléter avec de la laine de bois ( mais nous restons cependant persuadés qu'il est intéressant de poser 2 isolants différents).
Pour cette partie, nous aurions aussi pu prévoir de poser de la laine de bois plus rigide (certainement plus facile à poser en rampants). Si vous n'avez pas commencé vos travaux d'isolation...pensez-y....

Ce travail est d'autant plus pénible que des fibres de laine de bois nous tombent dans les yeux et dans le nez. Alors, on se protège...de vrais martiens !


En une journée de travail, nous avons seulement fait les 2/3 d'un côté !


Par contre, c'est un très bon entraînement sportif ! Il faut sans arrêt monter et descendre (échaffaudage, grande échelle, petit échelle, escabeau...), tenir du matériel à bout de bras... Pfoouuu !!!! Journée bien remplie.


Publié dans isolation

Commenter cet article

Daniel 03/01/2011 17:47


Bonjour,

Je viens de lire votre blog très intéressant. Nous avons opté pour un poêle de masse pour le chauffage qui devrait être suffisant pour chauffer notre maison. Votre idée de relevé de température et
de consommation d'énergie m'intéresse et je vais la mettre en pratique le prochain hiver, car nous devons normalement enménager chez nous fin du 1er semestre 2011. Je me permets de vous joindre le
lien de notre blog pour faire une petite cisite de celui-ci et de laisser un commentaire!!!!
http://daniel.linda.marina.et.carla-ann.over-blog.com/

Cordialement
Daniel, Linda, Marina et Carla-Ann


24pm 22/12/2009 18:23


Bonjour,

Je viens de consulter votre article sur l'isolation et je l'ai trouvé fort intéressant.
Voici toutefois un complément d'informations sur le sujet :

http://www.24pm.fr/maison-ecologique/materiaux-ecologiques/471-la-ouate-de-cellulose

http://www.24pm.fr/maison-ecologique/materiaux-ecologiques/683-la-laine-de-verre

Bonne lecture et à bientôt !


jocepamo 06/03/2009 15:47

Toujours et encore, bravo, ça me rappelle des souvenirs... Mais heureuse d'en être sortie. Quelle énergie ça demande tout ça, faut vraiment être passionné. Courage !

jocepamo 06/03/2009 15:46

Toujours et encore, bravo, ça me rappelle des souvenirs... Mais heureuse d'en être sortie. Quelle énergie ça demande tout ça, faut vraiment être passionné. Courage !

le faget 06/03/2009 19:39


Ca va , on n'en manque pas!...pas encore


julie 05/03/2009 23:27

fais gaffe catherine, si tu prends autant en muscle que papa ça risque de ne pas être très joli....
Plein de bisous à vous deux